Méditer Teddy Bear

Ostéopathie de la femme

Pour les mamans


Lors de difficultés à tomber enceinte

Le petit bassin tout comme l’axe hormonal féminin (hypophyse-thyroide-ovaires-utérus) peuvent être le siège  de tensions mécaniques pouvant engendrer des désagréments tels que:

  • Des cycles irréguliers

  • De légers débalencements hormonaux (attention on ne parle pas ici de troubles médicalement avérés!) 

  • Des mycoses ou infections à répétition

  • Une malposition du col et/ou de l’utérus liées à des tensions périphériques (ligaments, muscles du périnée, axe vasculaire ou neurovégétatif)

  • Des tensions douloureuses de la zone du périnée, du vagin ou du bas ventre

  • Etc

Ces tensions mécaniques engendrent des dérèglements neurovégétatifs pouvant être responsables d’un débalancement de la  fonction de la région du petit bassin et par ce fait des difficultés à tomber enceinte, dans les cas bien sûr où toute cause médicale a été écartée.

Le traitement ostéopathique a pour but de relâcher les tensions dans ces zones hormonales et du petit bassin et de rétablir ainsi un équilibre neurovégétatif permettant une fonction et une mobilité utérine physiologique et non dépendante de tensions mécaniques.

Pour préparer le terrain en vue d'une grossesse
Toute tension qui est relâchée avant une grossesse est une tension de moins susceptible de vous gêner durant votre grossesse ou lors de l'accouchement!

Lors de la grossesse
À partir de la 12ème semaine.
Il y a des petits maux bien connus et spécifiques à la grossesse (heureusement pas à toutes!) tels que douleurs des plis de l’aine, du bas du dos, douleurs de type sciatique, pesanteur du bas ventre, douleurs au milieu du dos ou au niveau des côtes, acidité gastriques et j'en passe... Qui peuvent êtres soulagés en ostéopathie. Les traitements sont cependant déconseillés durant le premier trimestre.

Préparation à l'accouchement
Lors du dernier mois de grossesse
Votre ventre ne vous permet plus de voir vos doigts de pieds, ça sent la dernière ligne droite :) La libération des tensions au niveau du dos, bassin, périnée permet une mobilité qui facilitera le passage du bébé au moment de l'accouchement. C'est un temps essentiel au niveau du suivi ostéopathique de la grossesse.
En effet, tout point fixe ou blocage de ces zones est un obstacle de plus à franchir pour le bébé et une cause de douleur potentielle supplémentaire pour la maman avant, pendant et/ou après l'accouchement.
C'est aussi un temps de préparation posturale et respiratoire adaptée en fonction de la morphologie de votre ventre afin de vous aider à ressentir et accompagner la descente de votre bébé le moment venu.

Après l'accouchement
D’abord, prenez le temps d’atterrir et de découvrir votre bébé !
Dans un deuxième temps, l'ostéopathie en post partum vise à soulager les tensions, douloureuses ou non, consécutives à l'accouchement, avec une attention particulière aux tensions du périnée. Elle est également utile pour accompagner une montée de lait qui a du mal à se faire, calmer une inflammation mammaire et autres difficultés que vous pourriez rencontrer lors de l'allaitement.

Ostéopathie pédiatrique
 

​​Pour les bébés


Lors de coliques, régurgitations abondantes, conjonctivites, difficultés à téter, pleurs et difficultés d'endormissement, crâne plat (plagiocéphalie), torticolis,... Pensez également à vérifier si votre bébé n'a pas tendance à tourner la tête toujours du même côté lorsque vous le posez, ou s'il ne prend qu'un sein et refuse  celui de l'autre côté, cela signe une tension qui le gêne dans ses mouvements et peut mener à un crâne qui s'aplatit. Il n'y a pas d'âge pour amener votre bébé à un ostéopathe, il peut recevoir un traitement dès sa sortie de la maternité!

Pour les plus grands

Otites, conjonctivites, pieds qui tournent en dedans à la marche, pleurs et troubles du sommeil, troubles digestifs ou du transit, maux de tête, et au bout d'un certain nombre de chutes... :)


L'ostéopathie se fait également en accompagnement d'un traitement d'orthodontie.